Trois policiers burkinabè ont été tués, dans la nuit du 31 mai au 1er juin, lors de l’attaque d’un poste de police à Intangom, une localité située dans la région du sahel, à quelques encablures de la frontière malienne. Selon le ministre de la Sécurité, les assaillants n’ont pas encore été identifiés. Le 17 mai dernier, l’attaque du poste de police de Koutougou, à environ 135 kms de Djibo, dans le Sahel, avait fait deux blessés du côté des policiers burkinabè.

X

Right Click

No right click