ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

electL’affluence était à son comble dans la matinée du 29 novembre dans certains bureaux de vote à Ouagadougou. Des jeunes, des femmes, mais aussi des personnes du troisième âge ont fait la queue pour accomplir «avec fierté» leur vote. Après les choix effectifs de leurs candidats pour la présidentielle et de leurs partis politiques pour les législatives, certains candidats nous livré leurs sentiments.

Lire la suite...

halidou ouedRapport. Les élections générales du 29 novembre 2015 du Burkina Faso constitueront le point d’achèvement du processus de transition amorcé à la suite de l’insurrection populaire d’octobre 2014. Une centaine d’organisations et coalitions ont convenu le 3 juillet 2015 de mettre en place la CODEL. Sous l'impulsion de Diakonia, du National Democratic Institute (NDI), de Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et de European Centre for Electoral Support (ECES), les organisations de la société civile ont décidé de la mutualisation de leurs projets de monitoring et d’observation des élections à travers la mise en place d’une plateforme pour un suivi harmonisé, proactif et citoyen du processus électoral. La situation Room de la CODEL est installé au Splendid Hôtel depuis le 23/11/2015 pour suivre l’ensemble du processus électoral.

Lire la suite...

kafandoExtrait de ce que le Président de la Transition a dit après avoir voté : «C’est une victoire parce qu’aujourd’hui, après une éclipse de 27 ans, nous en revenons au système d’un vote pleinement démocratique, transparent, claire. Nous l’avons voulu ainsi, pour aller à l’étape suivante (…) Il fallait que ce scrutin soit crédibilisé (…) Les jeunes doivent sortir pour voter et choisir leurs véritables leaders. Il ne faut plus qu’on se plaigne après parce que tel ou tel homme politique n’a pas fait ceci ou cela (…) Choisissez maintenant, déterminez-vous maintenant et vos choix porteront et le Burkina, à l’issue de ces élections, amorcera une ère de démocratie, de liberté, de compréhension  (…) Côté sécuritaire, toutes les dispositions ont été prises, tant à l’intérieur, qu’à nos frontières pour que ces élections se passent dans la sécurité, dans la paix et la sérénité (…) Nous prions Dieu que les choses aillent jusqu’à terme, mais je optimiste»

 

C. C

Page 4 sur 12

Aller au haut
X

Right Click

No right click