ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

ombretracLe climat semble de plus en plus «pourri» au «pays des hommes intègres». Depuis la mort très suspecte du magistrat Salifou Nébié, le 24 mai dernier, des tracts circulent dans la ville de Ouagadougou. En des termes très virulents, ils s’en prennent au régime Compaoré. Et condamnent, «avec la dernière énergie», ce qu’ils qualifient d’ «assassinat» d’un «digne fils du pays, Salifou Nébié, juge constitutionnel, haut magistrat, parent des uns et ami des autres». Cet «énieme crime ne peut pas rester impuni», tranche (nt), catégorique (s), l’auteur ou les auteurs du tract. Le document, intitulé «Révélation active, Axe 1», décliné en communiqué N° 001, 002 et 003…, dénonce le «silence assourdissant (du gouvernement, Ndlr) sur ce forfait au Conseil des ministres du 28 mai 2014», le tout premier tenu après la mort du juge Nébié. Il parle aussi d’une «rencontre clandestine» qui aurait eu lieu entre certains membres du pouvoir et d’une probable arrestation de certains leaders de l’opposition.

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

UneCC166

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut
X

Right Click

No right click