ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

On émerge pourtant…

de-quoi-je-me-meleChez nous, l'émergence, c'est ce qu'on voit, pas ce qu'on sent. Tu vois ces immeubles là-bas ?... Ces belles maisons à Ouaga 2000 ? … cette voiture dernier cri qui roule là-bas? Tu as compté le nombre de voies bitumées ? Tu as vu les nouveaux feux tricolores sur la Nationale 1 à l’entrée de Ouaga ? Alors qu’est-ce que tu dis de tout cela ? Il y a 20 ans, nous étions très loin de toute cette évolution. Tu sais, l’homme est un éternel insatisfait. Hier, beaucoup n’avaient que 500F CFA pour une journée, aujourd’hui, ils sont à 1 000 F CFA pour la journée ; mais ils te diront que ça ne va pas.

Chez nous, l'évolution c'est quand ceux qu'on doit voir sont vus dans leur plus beaux apparats. C'est quand les voies empruntées par ceux qu'on doit voir sont éclairées et sans nid de poule. Avenue Kwame N’Krumah, avenue Charles de Gaulle, avenue… Que de belles avenues nous offrons à nos compatriotes et nos visiteurs… Pas de poussière, pas de nid de poule, peu d’embouteillage… Ah, parlant d’embouteillage, tu as vu ce que nous avons fait comme prouesse ? Tu as vu les échangeurs de Ouaga 2000 et de l’Est ? Ce n’est pas bien ça ? Ça ne désengorge pas la circulation ? Je suis sûr qu’actuellement, tu te demandes pourquoi nous n’avons pas commencé par en faire à Tampouy… Je parie que c’est à cela que tu penses. Tu sais, les décideurs habitent pour la plupart du côté de Ouaga 2000… Et il faut qu’ils arrivent à temps au bureau afin de pouvoir prendre les décisions à temps également. Je parie que si demain Tampouy a son échangeur, ils demanderont qu’on en fasse au centre-ville aussi.

De quoi te plains-tu ? De ces petits délestages ? De ces petites coupures d’électricité ? Mais dis donc ! Tu sais que dans des pays plus développés que le nôtre il y a souvent des coupures qui durent des jours ? Tu sais que dans des pays c’est seulement le tiers de la population qui bénéficie d’électricité ? Tu as la meilleure qualité d’électricité de la sous-région comme le disait ce ministre de l’énergie. Tu as aussi la meilleure qualité d’eau. Tu as à ta disposition plus d’une quinzaine de chaînes de TV, une centaine de radios. De quoi te plains-tu quand tu peux aller à Ouaga 2 000 te ressourcer et reconnaître que notre pays évolue.

Quoi ?!!! Tu trouves qu’il n’y a pas eu de changement ?... mais ouvre les yeux mon frère ! Notre pays avance pourtant… tu ne le sens pas. Rien n’est plus comme avant. On a tous nos droits. Il ne reste plus qu’à les appliquer. Mais d’abord, il faut que chaque citoyen connaisse ses droits. C’est ce que nous nous attelons à faire. Personne ne brimera un citoyen qui connaît ses droits… et si ça arrive, le droit sera dit… y a quelquefois des incidents mais c’est pareil dans tous les pays hein ! On a tous nos diplômes, faut juste que la chance nous aide à avoir du job. Mon oncle, pour pouvoir joindre les deux bouts, est toujours à son poste malgré ses 70 ans ; ma tante est obligée de dealer des seringues et des gants pour tenir…

On émerge et ça va continuer mon frère… hier encore, nous avons reçu un don de 10 millions de dollars. Nous allons reprendre le bitumage de la nationale 1 que ces camions surchargés démolissent à tout moment.

Ah, j’oubliais, la coupure d’électricité d’aujourd’hui était indépendante de la volonté de la SONABEL… même chose pour l’eau. On est tellement nombreux. Le dernier groupe qu’on a loué avait besoin d’être révisé et puis la population a augmenté d’encore 3000 personnes ! Tout le monde veut vivre à Ouaga… pourtant nous n’avons pas suffisamment d’eau et d’énergie pour servir tout le monde… mais bon ! Ceux qui doivent voir et être vus ne manquent pas à ce jour d’eau et d’électricité. Il faut qu’il n’en manque pas hein, parce qu’il leur faut travailler à tout moment.

On émerge, mais beaucoup tirent la chose vers le bas, c’est ce qui fait qu’il y a autant de disparité… Celui qui arrivait à faire la journée avec 100 F le peut aujourd’hui avec 200 F. Il gagne plus tu vois ? Et puis nous sommes en train de développer l’entrepreneuriat chez les jeunes. Chacun doit créer son emploi et donc en créer aussi pour les autres… C’est tellement simple. Au début, tout le monde voulait travailler dans la Fonction publique… Il est vrai que nous n’avions pas pris en compte le volet entrepreneuriat privé, mais maintenant, c’est en bonne voie. Avec le PDDEB, chacun saura lire désormais et donc chacun pourra se débrouiller…

On émerge, certains ne le savent pas mais beaucoup d’autres ne veulent pas l’accepter parce qu’ils roulent à contre-courant. Ils passent tellement de temps à ruminer leur aigreur, à travailler à détruire ce qui a été construit. Alors, dis-moi maintenant la vérité, dis-moi ce que tu penses réellement : « on émerge ou pas ? »

Par Samdpawendé Alain DABILOUGOU

Aller au haut
X

Right Click

No right click