ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Le suspense...

La CEDEAO va-t-elle mettre en branle 3000 hommes, comme prévu, pour déloger les rebelles qui occupent le nord du Mali ? On avance, à coup sûr, vers ce scénario: le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, a été clair: s'ils n'acceptent pas de libérer cette zone par la négociation, ils partiront de force. Or le MNLA, après avoir affirmé sa disponibilité pour le dialogue, a aussitôt proclamé l'indépendance de l'Azawad. Et s’il reste intransigeant, la CEDEAO pourrait être tentée de le déloger par la force. Mais ce que cette dernière oublie, c'est que les rebelles sont très bien armés et maîtrisent bien le terrain. Dans ces conditions, si l'on n'y prend garde, cette offensive militaire, envisagée par la CEDEAO, risque d'embraser une bonne partie du Mali et d'avoir des conséquences fâcheuses pour les pays de la sous-région. La CEDEAO a-t-elle oublié que ce sont les bombardements des puissances occidentales en Libye qui ont créé un terrain fertile pour le trafic de certaines armes, aujourd'hui aux mains des rebelles? A-t-elle oublié que dans ce genre de conflits armés, ce sont toujours des populations innocentes qui en pâtissent ? L'équation est difficile à résoudre. Mais quoi qu'il en soit, il importe de rétablir impérativement l'intégrité territoriale du Mali. Va-t-on opter pour la négociation ou l'offensive militaire ? En attendant de le savoir, voici des documents qui retracent deux épisodes majeurs de la crise: la proclamation de l'indépendance de l'Azawad par le MNLA et l'accord signé entre la CEDEAO et la junte dirigée par le capitaine Sanogo. Affaire à suivre.

1

2

3

4

5

Aller au haut
X

Right Click

No right click