ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Recettes: combien rapporte l’Armée burkinabè ?

Très cher ami,

EnveloppeComme je te l’avais promis dans mon courrier confidentiel du 10 février, j’ai pu réunir les éléments d’information dont tu as besoin. Tu veux savoir ce que rapporte l’Armée nationale en termes de recettes ? Eh bien, j’ai jeté un coup d’oeil dans les archives du Génie militaire, de l’armée de l’air, de la gendarmerie nationale et des opérations de soutien à la paix à l’extérieur du pays.

Sache d’abord que pour l’exercice 2012, le ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants prévoit de réaliser 1 428 450 000 FCFA de recettes. Soit une hausse de 93 450 000 FCFA par rapport aux prévisions de 2011. Sur les 1 335 000 000 FCFA envisagés l’année dernière, les réalisations de recettes, à la date du 30 juin 2011, se chiffraient à 960 539 000 FCFA. Donc un taux de recouvrement de 71, 95%. J’espère pouvoir te fournir le bilan total des recettes engrangées en 2011 très prochainement. Mais déjà, les chiffres dont je dispose te permettront de te faire une opinion sur les ressources financières que génère l’Armée nationale. Voici le point, secteur par secteur:

1-      Direction du Génie militaire: les recettes, du 1er janvier au 30 juin 2011, étaient principalement constituées des retenues pour consommation d’eau et d’électricité, opérées sur la solde des militaires logés en casernes. 49 067 000 FCFA récoltés pour une prévision annuelle de 125 000 000 FCFA. Soit un taux de recouvrement de 39, 25%. 133 000 000 FCFA sont prévus pour 2012, donc une hausse prévisionnelle de 6, 02% par rapport à la prévision de 2011.

2-      Armée de l’air: A ce niveau, les recettes proviennent de la location des aéronefs, des prestations de services concernant leur maintenance et de la location de matériel de servitude. En fin juin 2011, on avait enregistré des recettes de 54 247 000 FCFA. Un taux de recouvrement de 54, 25% par rapport à la prévision annuelle qui avait été fixée à 100 000 000 FCFA. Selon mes sources, il sera très difficile à la régie de recettes de l’armée de l’air, de réaliser les recettes prévues. Tu veux savoir la raison ? C’est simple: l’armée de l’air est confrontée, depuis 2005, à d’énormes goulots d’étranglement. «La faible disponibilité des aéronefs sur lesquels tous les efforts sont concentrés, le coût très élevé des hydrocarbures et des taxes sur certains aéroports étrangers en sont les principales causes». C’est, du moins, ce que m’a confié un haut gradé de l’Armée. Bref, pour l’année 2012, les prévisions de recettes concernant ce chapitre ont été maintenues, malgré les difficultés énumérées, à 100 000 000 FCFA, comme en 2011.

3-      Gendarmerie nationale: les recettes sont constituées essentiellement par les amendes perçues lors des contrôles routiers et dans les brigades de gendarmerie. Prévision de 2011: 110 000 000 FCFA. Taux de recouvrement à la date du 30 juin 2011: 76, 72%. La gendarmerie a donc réalisé, à cette date, des recettes de 84 338 000 FCFA. Mais elle devra désormais composer avec deux nouvelles donnes: la suppression de plusieurs postes de contrôle sur le territoire national et le fait que «l’accent sera mis, en 2012, sur la sensibilisation des usagers et non sur la répression», explique une source interne à la gendarmerie. Au regard de tout cela, les prévisions de recettes pour l’année 2012 ont grimpé de 5, 98%, passant donc de 110 000 000 FCFA en 2011 à 117 000 000 FCFA.

4-      Opérations de soutien à la paix à l’extérieur du pays: les recettes concernant ce volet sont constituées des remboursements effectués par l’ONU concernant la location de matériel mis à la disposition des unités sur le terrain des opérations. Les recettes attendues en 2012 sont estimées à 1 078 450 000 FCFA. Mais déjà, concernant 2011, à la date du 30 juin, les recettes perçues au titre de cette régie étaient estimées à 772 837 000 FCFA. La prévision annuelle était de 1 000 000 000 FCFA. Soit un taux de réalisation de 77, 28%.

Voilà, cher ami ! J’espère t’avoir fourni des informations utiles par rapport à la première question que tu m’as posée dans ta dernière lettre. J’ai pris bonne note de tes autres préoccupations. Je m’attèlerai à réunir les infos dont tu as besoin. Mon prochain courrier confidentiel te parviendra le 10 mars. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à me les faire parvenir le plus tôt possible.

Cordialement,

Hervé D’AFRICK

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Aller au haut
X

Right Click

No right click