ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

«Je n’ai pas de problème avec Smarty»

MawndoeEt un beau matin, ils se sont séparés, après dix ans de complicité musicale. Et le célèbre groupe Yeleen se disloqua ! Ainsi commença l’aventure en solo. L’un des membres du groupe, Célestin Mawndoé, a fait sortir un album qui fait tabac ! Et il affirme ne pas garder rancune vis-à-vis de Smarty. Bref, voici le jeu de questions-réponses que nous avons eu avec lui.

Courrier confidentiel: De quoi parle ton nouvel album?

De l'homme dans sa diversité

A-t-il été difficile pour toi de le composer sans Smarty?

Non

Quelle est la raison fondamentale de votre séparation? Certains parlent d'une affaire d'argent... Qu'en est-il exactement ?

Je ne peux commenter quelque chose que j'ignore ou du moins que je n'ai pas dit ni déclaré ...

Sur ton site, c'est écrit que c'est Smarty qui a pris unilatéralement la décision de mettre un terme à votre relation. N'y a-t-il pas vraiment eu de tentative de réconciliation au préalable ?

Je ne peux que tenter de me réconcilier avec une personne avec qui j'ai un problème. Or, je n'en ai pas en ce qui concerne Smarty

Le navire Yeleen est-il définitivement au creux de la vague ou y a-t-il encore des possibilités de sursaut et de réconciliation ?

Yeleen a été créé entre deux personnes et le jour où j'aurais arrêté une décision avec Smarty, vous le saurez de manière responsable

Qu'as-tu envie de dire aujourd'hui à Smarty ?

Quelque chose à dire à Smarty ? Je n'ai pas encore oublié son numéro de téléphone et si j’ai quelque chose à lui dire, ce ne sera certainement ni par la presse, ni sur le Net.

Les fans du groupe Yeleen sont très déçus de votre séparation. Et ils rêvent d'un concert grandiose que leur offrira, sur la même scène, Mawndoé et Smarty. Es-tu disponible pour cela ?

Je n'ai jamais dit que je ne remonterais plus sur scène avec Smarty

Quels sont tes nouveaux projets ?

Je viens de finir une résidence de création avec des artistes du Poitou Charentes par un concert à Loudun en France le 10 février dernier. Il y a des choses en vue mais pour l'instant, j'essaye de prendre du plaisir à faire un métier que j'aime et je ne me pose pas trop de questions...

Ton nouvel album a été, dit-on, très bien accueilli au Tchad. Décris-nous les grands moments d'ambiance...

La conférence au bord du lac Tchad en maillot du Burkina Faso afin d'attirer l'attention sur l'urgence à trouver une solution à ce lac en voie de dessèchement. Plus de quatre concerts avec des artistes tchadiens et burkinabè ! Ce n'était que du bonheur... C'est aussi l'occasion de dire merci à Aly Verhutey, Souké de Bobo Diouf et Crokmort pour leur présence et au public pour l'accueil qui a été réservé à mon nouvel album Daari.

A quand ton retour au Burkina ?

Je ne sais pas encore mais une chose est sûre, c'est que le Burkina Faso me manque grave...

Y a-t-il autre chose de particulier que l'on n’a pas abordé dans cette interview et que tu souhaites aborder ?

Un grand merci à ce pays, le Burkina Faso, qui m'a donné beaucoup et un grand bonjour à tous ceux qui me portent et que j'aime. A bientôt !

Propos recueillis par Hervé D’AFRICK

*****************************************************************

Retrouvé sur le site de Mawndoé

«Chanteur, compositeur sculpteur, Mawndoé est doué d'un véritable sens artistique et d'une voix en or;

Il a créé en 2001, au Burkina Faso, le groupe Yeleen qui est vite devenu un phénomène de société et une référence en Afrique de l'Ouest. Alliant mélodie et rap, ils deviennent des modèles pour les jeunes et les moins jeunes influençant de nombreux groupes.

Après 10 ans de succès avec Yeleen et 5 albums, le 24 juillet 2011, Smarty, un des deux leaders du groupe, décide de mettre fin à sa carrière au sein de Yeleen, un des meilleurs groupes d'Afrique de l'Ouest.

Sans aucune concertation avec Mawndoé, ni information, ni explication.

Cette annonce, via Facebook, se répand immédiatement, semant la stupeur chez les fans de Yeleen qui réclament des démentis puis des explications. Smarty essaye de s'expliquer, par média interposé.

Mawndoé se tait. Pourquoi parler ? 10 ans de sa vie anéantis sur simple clic, sans préavis.

Les mots auraient-ils apaisé ? Auraient-ils reconstruit ?

Alors Mawndoé se met à composer, chansons sur chansons. Ce qu'il a à dire, il le chante. Des textes profonds sur des mélodies envoutantes, portés par une voix incomparable.

Il chante l'homme, il le sait faible, il le sait fort. Ecoutez "Nous ne sommes que des hommes", "I'm a lion", "On survivra"

Il chante l'amour et l'harmonie avec "Ar Mey n'Da", Al Farane et " l'Amour est là". Il s'engage avec "les indépendances" et "requiem pour mon lac".

Outre son talent, Mawndoé possède une capacité de travail phénoménale. En quelques semaines, son album est enregistré. DAARI vient d'être mis sur le marché tchadien. L'Institut français tchadien lui a offert sa scène pour le lancement de son album le 16 décembre 2011. Il a enchaîné de nombreux concerts à N'Djaména et son album est un succès (…)»

Aller au haut
X

Right Click

No right click