ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

aérosoléY a-t-il vraiment un contrôle sur la gestion des fonds publics au ministère de la Sécurité ? La situation est suffisamment préoccupante. Certaines dépenses, effectuées à coup de millions, font froid au dos. Surfacturation, violation flagrante des textes régissant les marchés publics, évasion fiscale (Voir CC N° 72 et 73). Et ce n’est pas tout. Encore un coup d’œil dans les tiroirs du ministère. Et que voyons-nous ? Un marché de 544 444 310 FCFA TTC attribué à la société Invoice-Ralph R.C.Y International, basée au Liban. Le contrat de dix pages auquel est accroché la facture, ne comporte ni la signature des autorités du ministère des Finances, ni celle du contrôleur financier. L’ex-ministre de la Sécurité, Jérôme Bougouma, et son Directeur administratif et financier, Yamba Léonard Ouoba, dont les signatures trônent au bas du document, ont allègrement tordu le cou à la loi. Et dans ce «flou artistique», ils ont effectué des dépenses faramineuses. Un aérosol qui coûte en réalité 9 840 FCFA, donc 17 184 francs si l’on inclut la TVA et les frais de douane, a ainsi été acheté à 5 248 000 FCFA ! Une perte sèche pour le Trésor public. Mais il n’y a pas que ça. Notre enquête.

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

UneCC166

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut
X

Right Click

No right click