ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

zidaC’est le grand absent du procès. Certains soldats, appelés à la barre du Tribunal militaire, ont «exigé», en vain, qu’il soit là. Ils estiment que la responsabilité de l’ex-Premier ministre Yacouba Isaac Zida est bien engagée dans le putsch. Il serait, selon eux, le problème principal qui a conduit au coup d’Etat. Mais tout porte à croire que ce dernier, pris en tenaille dans de nombreuses affaires au Burkina, et tapis au Canada depuis fin 2015, ne sera pas de la partie. Il a cependant laissé des traces indélébiles dans le dossier judiciaire. En novembre 2015, il a été entendu, pendant des heures, par les juges. Et il n’est pas allé avec le dos de la cuillère. Nous avons pu feuilleter le procès-verbal d’audition. Voici la part de vérité du Général Zida.

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

UneCC180

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut
X

Right Click

No right click