ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

zidaC’est le grand absent du procès. Certains soldats, appelés à la barre du Tribunal militaire, ont «exigé», en vain, qu’il soit là. Ils estiment que la responsabilité de l’ex-Premier ministre Yacouba Isaac Zida est bien engagée dans le putsch. Il serait, selon eux, le problème principal qui a conduit au coup d’Etat. Mais tout porte à croire que ce dernier, pris en tenaille dans de nombreuses affaires au Burkina, et tapis au Canada depuis fin 2015, ne sera pas de la partie. Il a cependant laissé des traces indélébiles dans le dossier judiciaire. En novembre 2015, il a été entendu, pendant des heures, par les juges. Et il n’est pas allé avec le dos de la cuillère. Nous avons pu feuilleter le procès-verbal d’audition. Voici la part de vérité du Général Zida.

Lire la suite...

telecelLe verdict, rendu le 7 janvier 2014, par le Tribunal administratif de Ouagadougou, a été confirmé, le 10 janvier 2017, suite à de longues batailles judicaires, par le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction de l’ordre administratif.

Lire la suite...

bftwSi le Burkina gère positivement, avec Taipei, le cas des étudiants boursiers en Chine Taiwan après la rupture des relations diplomatiques, ce n’est pas le cas pour les douze Officiers militaires boursiers qui étaient sur l’ile de Formose.

Lire la suite...

Symbole justice marteauLa loi oblige l’Etat à pourvoir à tout accusé qui doit être jugé pour des faits criminels, un avocat si celui-ci n’a pas les moyens de s’en offrir. 85 personnes sont poursuivies pour diverses infractions dans le cadre du coup d’Etat manqué de septembre 2015. Un bon nombre d’accusés sont dans l’obligation de se voir assister par un avocat commis d’office. Cela entraine évidemment des dépenses pour le Trésor public.

Lire la suite...

medaLe médecin, enseignant-chercheur, Nicolas Méda, a pris fonction dans le dernier gouvernement Paul Kaba Thiéba le 23 février 2017, en tant que ministre de la Santé. Mais depuis lors, sa déclaration d’intérêt et de patrimoine se faisait attendre. C’est désormais chose faite. Il s’est soumis à la loi et sa déclaration a été publiée dans le Journal officiel du 14 février 2018. Nicolas Méda, selon les biens déclarés, fait partie des ministres les plus riches du gouvernement.

Lire la suite...

DG FAFPA2Il a été choisi par l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) pour une formation de maires dans les treize régions du Burkina. Le paiement des première et deuxième tranches s’est bien déroulé. La Direction du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA) a réglé la note. Mais pour la dernière tranche, la procédure est complètement bloquée. Le prestataire a trainé le FAFPA en Justice. Elément d’enquête.

Lire la suite...

Aller au haut
X

Right Click

No right click