ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Un gros chèque en perspective !

Ministre de la DfSelon les prévisions actuelles, l’Etat devrait signer bientôt un gros chèque de 78 888 526 000 FCFA au profit du ministère de la Défense et des Anciens combattants. Cette somme s’inscrit dans le cadre de la répartition budgétaire de l’Etat, gestion 2012. Soit une augmentation de 5 802 767 000 FCFA par rapport à la dotation de 2011. Le ministère avait reçu, pour l’exercice 2011, la somme de 73 085 759 000 FCFA. A la date du 30 juin 2011, il avait déjà dépensé 37 566 029 000 FCFA. Donc un taux d’exécution de 51, 40%. En 2010 par contre, le ministère a été très «gourmand». Les 65 874 342 000 FCFA, octroyés par l’Etat, ont été entièrement dépensés. Taux d’exécution de 100% également en 2009. Cette année-là, la dotation financière était de 66 440 395 000 FCFA.

Avec les 78 888 526 FCFA en perspective, le ministère de la Défense et des Anciens combattants entend «renforcer, de manière substantielle, les capacités opérationnelles, des forces armées nationales». Il s’agira aussi, selon un document interne à ce ministère, «de porter le taux de couverture sécuritaire à plus de 70% en fin 2013 et celui des militaires logés en casernes, de 25 à 50% entre 2011 et 2015». Mais il n’y a pas que cela. Deux autres objectifs sont inscrits dans l’agenda du ministre de la Défense et des Anciens combattants, Blaise Compaoré, par ailleurs président du Faso et chef suprême des armées: renforcer les capacités d’appui et de contrôle des structures centrales et renforcer les capacités de protection et de défense aérienne. Selon nos sources, des dispositions spéciales seront également prises pour éviter de nouvelles mutineries. Le ministre de la Défense et des Anciens combattant vient encore de donner des instructions fermes au chef d’Etat-major général des armées.

 

www.courrierconfidentiel.net

Aller au haut
X

Right Click

No right click