ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

blaise pC’était chaud, très chaud ! Le Président Compaoré a quitté dare-dare le palais présidentiel le 31 octobre. «Vers 12h», précise une source militaire. Pourtant, la veille, dans la matinée, il croyait encore pouvoir contrôler la situation. Erreur ! Les «choses» se sont accélérées. Vite, très vite ! Au point que son espoir s’est défait à vive allure. Le «patron de Kosyam» est cependant revenu à la charge. Dans la nuit du 30 octobre, il a essayé, une dernière fois, de colmater les brèches. Mais le danger était imminent. L’un de ses fidèles l’informe qu’une partie de l’armée «est en train de le lâcher». Il convoque alors une réunion d’urgence dans la «résidence kilo» (C’est ainsi que les militaires du RSP appellent la résidence du chef de l’Etat). En cercle restreint, lui et ses proches collaborateurs tranchent dans le vif. Chronique d’une nuit agitée. Et d’un départ précipité.

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

IMG 20180910 WA0000

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut
X

Right Click

No right click