ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

MilitaireBlaise Compaoré, président du Faso, ministre de la Défense et chef suprême des armées, doit sans doute avoir le sommeil perturbé ces temps-ci. Et peut-être même très perturbé. Il ne sait pas «à quelle sauce il pourrait être mangé». Coup d’œil dans le rétroviseur : c’est lui qui, en 2009, avait dit au Président nigérien Mamadou Tandja, qui cherchait absolument, à la fin de son mandat, à se scotcher au fauteuil présidentiel, qu’il fonçait droit dans le mur. La suite, on la connaît : coup d’Etat ! C’est encore lui qui, face au refus de Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir, lui avait balancé, en plein visage, qu’il se retrouverait à la Cour pénale internationale. Et là aussi, Gbagbo s’est retrouvé à la CPI. Mais voilà que le «donneur de leçons», sans douteobnubilé par une folle envie de rester au pouvoir, est en train de rassembler les éléments d’un «scénario catastrophe». Sa plus grosse crainte, c’est l’armée, la «grande muette». Il tente de

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

IMG 20180910 WA0000

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut
X

Right Click

No right click