ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Air AlgrieUn avion de type MD 83 affrété par la compagnie Air Algérie effectuant le vol n°AH 5017 et ayant à son bord 110 passagers et 06 membres d’équipage reliant Ouagadougou à Alger a perdu le contact avec les services de contrôle de la navigation aérienne à une heure de son arrivée à sa destination.

Parti de l’aéroport international de Ouagadougou à 1h17mn, l’aéronef a eu son dernier contact avec le contrôle aérien nigérien à 1h47mn, heure à laquelle l’équipage a informé qu’il contournait un orage.

Notons que la tour de contrôle burkinabè avait transféré la prise en charge de l’aéronef à celle du Niger à 1h38mn.

A son bord, il y avait selon la liste provisoire communiquée par la représentation de la compagnie au Burkina, 51 français, 27 burkinabè, 08 libanais, 06 espagnoles, 06 algériens, 05 canadiens, 04 allemands, 02 luxembourgeois, 01 camerounais, 01 nigérian, 01 ukrainien, 01 suisse, 01 malien, 01 belge, 01 égyptien, et 01 roumain.

Une cellule de crise est installée au Centre des opérations d’urgences (CDOU) sis à l’aéroport international de Ouagadougou où les familles et les proches des passagers sont pris en charge et les recherches coordonnées.

Les dispositifs de recherche et de sauvetage du Burkina, du Mali, du Niger, de l’Algérie en collaboration avec celui de la France au nord Mali sont activés.

Le gouvernement dit toute son émotion et sa solidarité aux familles et met tout en œuvre pour tenir l’opinion informée des évolutions de la situation.

Le Service d’information du Gouvernement

Nos dix dernières Unes

Aller au haut
X

Right Click

No right click