ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

diendereEt voici l’hélicoptère MI 17 qui décolle de Ouagadougou en direction de la frontière ivoirienne. Ce matin du 19 septembre, alors que les putschistes, dirigés par le Général Diendéré, tentent, à coups de mitraillettes et d’armes lourdes, de consolider leur assise, les cinq soldats à bord, dont un membre du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), atterrissent à Niangoloko, à quelques encablures de la Côte d’Ivoire. L’objet de la mission est très flou. Aucun ordre d’opération n’a été signé par leurs supérieurs hiérarchiques. Parmi les soldats de cette mission, un seul, le Capitaine Gaston Ouédraogo, chef du service administratif et financier du RSP, semblait être bien au parfum de ce qui se tramait. Les quatre autres, tous de l’armée de l’Air, ont été embarqués dans l’aventure par certains de leurs patrons. On leur a simplement dit, au départ, qu’il s’agissait d’une mission au profit de la Présidence du Faso. Lorsque l’hélicoptère, immatriculé BF 9001, se pose au lieu indiqué, le décor se précise. Notre enquête.

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

UneCC168

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut
X

Right Click

No right click