ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

ceniLe Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a l’honneur de rappeler aux partis politiques que la loi n°010-2009/AN du 16 avril 2009, portant fixation de quotas genre aux élections législatives et aux élections municipales au Burkina Faso dispose en son article 4 alinéa 1 qu’au dépôt de la liste de candidatures tout parti et regroupement de partis politiques doit fournir des informations écrites sur le respect du quota prévu à l’article 3 de la dite loi, à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ou à ses démembrements. La réforme du Code électoral ayant admis les candidatures indépendantes, il va sans dire que les regroupements d’indépendants faisant acte de candidature sont également soumis à cette obligation.

 

Le respect de cette obligation permet à la CENI de se conformer aux prescriptions des alinéas 2 et 3 dudit article qui précisent que «Dans les sept (7) jours suivant la clôture du dépôt des listes, la CENI dresse un rapport détaillé faisant le point sur le respect par les partis et regroupements de partis politiques des dispositions relatives au quota.

 

Une copie de ce rapport est communiqué au Ministre en charge des libertés publiques ».

 

Le Président de la CENI invite les partis politiques et les regroupements d’indépendants en compétition pour les élections municipales du 22 mai 2016, à bien vouloir fournir dans les meilleurs délais, lesdites informations aux CECI et CEIA où ils font acte de candidature, l’intérêt de cette diligence étant de permettre aux autorités compétentes, de définir la clé de répartition du financement public pour les campagnes électorales.

 

Le Président de la CENI sait compter sur la diligence des partis politiques et des regroupements d’indépendants pour lui permettre d’élaborer le rapport prévu par la Loi et dû au Ministre en charge des libertés publiques.

                                                                      

                                                                       Pour le Président et par délégation,

                                                                              Le Secrétaire Général

 

 

                                                                            Dramane Ernest DIARRA

                                                                          Commandeur de l’Ordre National

Aller au haut
X

Right Click

No right click