sankLe coup d’Etat du 15 octobre 1987 n’a pas fini de livrer ses secrets. Avant le départ de Thomas Sankara, ce jour-là, pour le Conseil de l’Entente, l’un de ses conseillers a été témoin d’une communication téléphonique : une voix féminine a tenté de dissuader le président de se rendre à la réunion de 16h. Selon le conseiller que nous avons rencontré et qui a requis l’anonymat, la dame au bout du fil a

bouton2 Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

UneCC141

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Nos dix dernières Unes

Aller au haut