Affaire «Chef terroriste abattu» : des faits troublants !

actualite

Affaire «Chef terroriste abattu» : des faits troublants !

  • 0FCFA

Que s’est-il passé à la Prison de haute sécurité dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 juin 2022 ? Il nous revient que des détenus ont été extraits pour des «opérations de reconnaissance» sur le terrain. Ils ont donc quitté la prison sous escorte. Le nommé Mamoudou Sangaré Alias Massoudou, jusque-là détenu dans cette prison, en fait-il partie ? Dans la matinée du 9 juin, des sources concordantes au sein de l’administration pénitentiaire nous avaient confirmé, une fois de plus, sa présence effective dans cette prison.

Après la parution de notre journal (CC N° 273), certaines autorités ont d’abord tenté, grâce à leurs relais, de savoir nos sources d’information, sans jamais nier la présence du nommé Sangaré à la Prison de haute sécurité. Du reste, une source militaire de premier rang nous a confirmés, à la parution du journal, la véracité de l’information que nous avons diffusée, tout en précisant que «dans les pays en guerre, l’Armée peut diffuser, à travers un communiqué, certaines informations à desseins (par exemple, que des chefs terroristes ont été abattus) dans le but d’affecter le moral de l’ennemi». C’est du reste ce que le Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) que nous avons interviewé (A lire dans CC N° 273 du 5 juin 2022) qualifie de «propagande».

Après avoir cherché, en vain, nos sources d’information, le ministère de la Justice s’est fendu d’un communiqué, ce 10 juin, affirmant que l’intéressé n’est pas à la Prison de haute sécurité. Mais une grosse interrogation demeure : que s’est-il passé dans la nuit du 9 au 10 juin ? Affaire à suivre.

La Rédaction


Ecrit par Courrier Confidentiel





Voeux CNSS
CNPNZ: Club de la presse