Affaire faux diplôme dans un marché de la SONABEL : les deux membres du «groupement d’entreprises» se rejettent la faute