Dossier charbon fin : «une vraie contre-expertise chimique pourrait faire un effet de bombe» !