Je suis abonné (e)

LOGIN
Connectez-vous !
Avatar

Accès à votre compte

MERCI !

Mot de passe oublié? - Nom d'utilisateur oublié?

Utilisateur
Mot de passe

Pas encore abonné?

abn2

Retrouvez-nous sur...

JUSTICEIl va falloir désormais faire patte blanche ! L’article 6 de la nouvelle loi anti-corruption le dit sans détours : «Il est institué une obligation de déclaration périodique d’intérêt et de patrimoine pour certaines catégories de hautes personnalités et de hauts fonctionnaires dans le but de promouvoir la transparence dans l’exercice des fonctions publiques, de garantir l’intégrité des serviteurs de l’Etat et d’affermir la confiance du public envers les institutions (…)». L’article 13 précise que le président du Faso est tenu de faire sa déclaration lors de sa prestation de serment et trente jours après la fin de son mandat. Le Premier ministre, les ministres et les Secrétaires d’Etat, trente jours après leur installation. Ces derniers doivent déposer, trente jours après leur sortie de fonction, l’inventaire de leur patrimoine au greffe du Conseil constitutionnel. L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE) est chargée de vérifier la conformité des déclarations. Celui qui n’aura pas rempli cette formalité «est privé d’1/4 de ses émoluments» jusqu’à ce qu’il le fasse, précise l’article 26. Et l’article 29 d’ajouter ceci : «Toute personne qui, sciemment, fait une déclaration incomplète, inexacte ou fausse, ou a formulé de fausses observations dûment constatées, est

bouton2 Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

cc114

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Nos dix dernières Unes

Aller au haut