COMMUNIQUE: A propos de la prise en charge des délégués de bureaux de vote de l’opposition

argent3

Il est rappelé aux responsables des partis politiques de l’opposition qu’à son Assemblée générale du vendredi 09 novembre 2012, il a été donné compétence à la Commission Ad hoc sur la Surveillance des Elections de centraliser les listes des délégués de bureaux de vote pour les élections du 02 décembre 2012. Aussi, par courrier N°0684 du 12 novembre 2012/MATDS/CAB adressée au Chef de file de l’opposition et dont copie a été mise à la disposition des responsables des partis politiques de l’opposition, le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité confirmait la prise en charge des délégués qui est de deux mille (2000) FCFA par délégué.

Pour faire suite aux recommandations de l’Assemblée générale du 09 novembre, la Commission ad hoc a rendu effective la synthèse de ses travaux précisant le nombre de délégués que chaque parti devrait fournir par commune. C’est ainsi que la date du 19 novembre a été donnée comme délai de rigueur pour faire parvenir les listes en vue d’effectuer les opérations de saisie et permettre le décaissement et le paiement effectif de la prise en charge des délégués par parti avant le jour du scrutin. En sus, des listes additives ont été enregistrées par la Commission suite à un communiqué de rappel insistant du Chef de file de l’opposition invitant les partis à prendre les dispositions utiles pour éviter tout désagrément. Tous les partis ayant honoré ces conditions ont pu entrer en possession de la prise en charge de leurs délégués respectifs.

Malgré les relances par téléphone, sms, mails et communiqués, certains partis restés sans nouvelles jusqu’après les élections, réapparaissent subitement et veulent transmettre des listes au Chef de file de l’opposition ; même après la proclamation des résultats provisoires.

D’autres utilisent des moyens de pression telles que des menaces verbales et écrites à l’encontre des membres de la Commission.

Qu’il convienne de rappeler que même si selon l’article 77 du Code électoral, les partis ou formations politiques en compétition ont le droit d’envoyer des délégués dans les bureaux de vote en faisant parvenir leurs listes au plus tard huit jours avant la date du scrutin, seuls deux (02) délégués par composante (opposition / majorité) étaient pris en charge par bureau de vote comme l’indique le courrier du MATDS.

En conséquence, les partis qui ont déposé des listes auprès des CECI et des CEIA suite à une lettre qu’ils auraient reçue de la CENI et qui les invitait à désigner leurs délégués de bureaux de vote ne peuvent ignorer que la prise en charge par contre obéit aux conditions ci-dessus évoquées.

En tout état de cause, il est rappelé à tous les responsables des partis politiques de l’opposition qu’une réunion bilan sur la prise en charge des délégués de bureaux de vote est prévu pour le vendredi 14 décembre 2012 au siège du Chef de file de l’opposition à partir de 18 heures.

Chaque responsable de parti politique de l’opposition est invité à prendre les dispositions utiles pour participer à ladite réunion.

Ouagadougou, le 07 décembre 2012

Le Chef de file de l’opposition politique

Maître Bénéwendé Stanislas SANKARA

Président de l’UNIR/PS