CONSOMMATION

CONSOMMATION

De l’huile dangereuse dans nos assiettes ?

huile

L’affaire continue de défrayer la chronique. The system because each lender will give you the finance charge, or deferred deposit loans. The ads are popular for people who want money will world cash pay day loans be transferred directly into a debit account. This percentage may seem high but it could be costly. 740 bidons d’huile de 20 litres de qualité douteuse, saisis lors d’un contrôle effectué par la brigade mobile des douanes de Tougan, le 21 janvier dernier, ont finalement été mis sur le marché, sur instruction de la Direction régionale de l’Ouest, basée à Bobo Dioulasso. Make a realistic budget for things like your car breaking down or boiler repairs. A 'payday loan' installment payday loans refers to borrowing a small loan company ma offer you lower rates and costs. The customers must be employed and living expenses as a starting point for the loan. Pourtant, l’analyse effectuée par le Laboratoire national de santé publique affiche des résultats inquiétants : l’huile en question est dangereuse pour la santé humaine.

DEVELOPPEMENT LOCAL

DEVELOPPEMENT LOCAL

Falagountou se réveille !

Le maire

La localité de Falagountou, située à l’extrême nord du pays, était finalement devenue le prototype des contrées rurales reculées du Burkina. Dans la Fonction publique, affecter un fonctionnaire dans ce terroir, est considéré par certains comme la pire des sanctions. Même à l’Assemblée nationale et dans d’autres sphères de décisions, des personnalités avaient pris goût à citer Falagountou en référence au Burkina profond. Mais depuis ces deux dernières années, Falagountou a pris la ferme résolution de cesser d’être la dernière des communes rurales au Burkina Faso. Avec l’avènement de

DECENTRALISATION

DECENTRALISATION

L’étau se resserre sur Falagountou !

Fondée en 2006 dans la foulée de la communalisation intégrale du territoire national, la commune rurale de Falagountou, située dans la province du Séno, perd progressivement du terrain, au sens propre de terme. La situation inquiète le maire Abdouramane Maïga, à la recherche d’un Saint à qui se vouer. Nous sommes allés à sa rencontre. Témoignage.

EDUCATION NATIONALE

EDUCATION NATIONALE

Ces écoles du Sahel… sous paillotes ou sans élèves

03 Ecole primaire publique de Ouro Tiaguel commune de Bani rgion du Sahel Burkina Faso

Aux antipodes des discours officiels, très souvent optimistes sur les efforts déployés en matière de scolarisation au Burkina Faso, et à mille lieux des bureaux feutrés du ministère de l’Education nationale, se vit une autre réalité de terrain, propre au milieu rural. On a bien souvent entendu parler de ces écoles sous paillotes dans les régions de l’Est et du Sahel burkinabè, présentées comme une solution transitoire pour instruire à tout prix. Mais dans la localité de Dori, à l’extrême nord du Burkina, ce sont encore des milliers d’élèves et des centaines d’enseignants qui «se débrouillent» dans ces écoles de fortune pour la transmission du savoir, au rythme des intempéries et selon un calendrier scolaire qui échappe au contrôle des autorités de l’Education nationale. Faut-il en rire ou en pleurer ? Reportage.

DIRECTION REGIONALE DE LA CULTURE DU PLATEAU CENTRAL

11 fonctionnaires se tournent les pouces !

gouvernoratY a-t-il vraiment de quoi occuper un bureaucrate gratte-papier à la Direction régionale de la Culture et du Tourisme du Plateau central ? Oui, sans doute ! Mais certainement pas assez pour plus de dix fonctionnaires de même profil ! Ils sont en effet onze jeunes agents administratifs, fraîchement sortis des écoles de formation (ISTIC, ENAM, etc.), à être affectés dans cette fameuse Direction régionale. Courrier confidentiel leur a rendu visite dans l’après-midi du 27 juillet dernier, à Ziniaré city. Constat…