ABONNEMENT EN LIGNE. Accédez à l'ensemble des articles publiés pendant la période de votre abonnement et à toutes les éditions publiées depuis 2012. Pour vous abonner, contacter notre Service clientèle: (00226) 25 411 861, (00226) 71 13 15 14 ou (00226) 72 50 2222. E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

FARAMA24 février 2019. Un communiqué du chef d’Etat-Major général des armées fait une grande révélation : 146 terroristes ont été neutralisés à Kain et Banh dans le Yatenga et à Bomboro dans la Boucle du Mouhoun. Selon le même communiqué, c’est une riposte opérée par l’Armée à une attaque terroriste qui aurait fait 14 morts à Kain. Mais très vite, une partie de l’opinion s’emballe. Ce qui est considéré comme un acte salutaire de l’armée fait désormais polémique. Les Forces de défense et de sécurité (FDS) sont accusées d’avoir commis des bavures. Mais jusque-là, la hiérarchie de l’armée garde le silence sur cette affaire. Des personnes qui se réclament « parents » de ceux qui ont été abattus par les FDS veulent porter l’affaire devant les tribunaux. Ils ont déjà soumis le dossier à un avocat : Me Ambroise Farama, engagé également dans le dossier des tueries de Yirgou. Nous l’avons rencontré. Voici ce qu’il nous a dit.

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

UneCC180

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut
X

Right Click

No right click