cialis sale australia on line cialis find cialis on internet cialis overnight shipping viagra prices walmart free sample pack of cialis viagra sales in canada viagra without prescription

DECLARATION DES BIENS : Voici la liste des personnes concernées

JUSTICEIl va falloir désormais faire patte blanche ! L’article 6 de la nouvelle loi anti-corruption le dit sans détours : «Il est institué une obligation de déclaration périodique d’intérêt et de patrimoine pour certaines catégories de hautes personnalités et de hauts fonctionnaires dans le but de promouvoir la transparence dans l’exercice des fonctions publiques, de garantir l’intégrité des serviteurs de l’Etat et d’affermir la confiance du public envers les institutions (…)». L’article 13 précise que le président du Faso est tenu de faire sa déclaration lors de sa prestation de serment et trente jours après la fin de son mandat. Le Premier ministre, les ministres et les Secrétaires d’Etat, trente jours après leur installation. Ces derniers doivent déposer, trente jours après leur sortie de fonction, l’inventaire de leur patrimoine au greffe du Conseil constitutionnel. L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE) est chargée de vérifier la conformité des déclarations. Celui qui n’aura pas rempli cette formalité «est privé d’1/4 de ses émoluments» jusqu’à ce qu’il le fasse, précise l’article 26. Et l’article 29 d’ajouter ceci : «Toute personne qui, sciemment, fait une déclaration incomplète, inexacte ou fausse, ou a formulé de fausses observations dûment constatées, est

PRESIDENTIELLE DU 11 OCTOBRE : Mariam Sankara arrive !

mariam7La veuve du Président Thomas Sankara se lancera-t-elle dans la course pour la présidentielle du 11 octobre ? Depuis quelques mois, elle ne cesse de déployer ses énergies pour qu’une convention soit signée entre les acteurs de l’idéal sankariste. Une grande rencontre, regroupant des partis politiques, des associations, des mouvements citoyens et des anciens compagnons du Président Sankara en exil depuis 27 ans, se tiendra bientôt à Ouagadougou. Selon les documents de travail que nous avons pu consulter,

AFFAIRE OUSMANE GUIRO : «Un grand dossier de crime économique» !

GuiroLe Conseil des ministres du 4 mars a lâché le mot : «Les grands dossiers de crimes économiques concernent essentiellement l’affaire Ousmane Guiro». Oui, un «grand dossier» qui a éclaté, fin 2011, comme un orage en pleine saison sèche ! Une affaire à forte odeur de gros sous. Et qui ne cesse de faire grand bruit. L’ex-DG des douanes, accusé de «corruption, d’enrichissement illicite et de violation de la réglementation des changes», est au cœur de cette affaire brûlante. Décryptage.

MACO : Ces évasions suspectes…

MACO : Ces évasions suspectes…

MACO2La grogne grossit au sein de la garde de sécurité pénitentiaire. Certains éléments, connus pour leur rigueur, dénoncent des pratiques pas du tout catholiques. Des prisonniers auraient bénéficié de complicité pour s’évader. Le cas le plus récent est celui de Moussa Diakité dit «Balla le pétrolier». Son évasion serait dû à un haut responsable de la MACO. «Pendant plusieurs jours, il a insisté pour rejoindre un autre prisonnier, Amédée Zongo, dans sa cellule; mais les gardes se sont catégoriquement opposés. Finalement, on ne sait trop pour quelle raison, l’un de nos chefs a

AFFAIRE THOMAS SANKARA : Le RSP bloque le dossier !

SankarrrrraaaaLa ministre de la Justice, Joséphine Ouédraogo, l’a dit : le dossier Thomas Sankara est un dossier «politiquement lourd». Et elle n’a pas tort. Depuis l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre, cette affaire brûlante trouble énormément le sommeil de certains hauts responsables militaires et politiques. Des membres du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) exercent actuellement une forte pression sur le ministre de la Défense, Yacouba Isaac Zida. Ce dernier avait annoncé, en grande pompe, la réouverture du dossier. Mais il se serait finalement rétracté.

CDP : François Compaoré contesté

CDP : François Compaoré contesté

francoisLe mouvement de contestation au sein de la sphère dirigeante du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a dû faire reculer François Compaoré. Le frère cadet du Président déchu a voulu, par des manœuvres souterraines, imposer au parti un candidat pour la présidentielle du 11 octobre. Son choix s’est porté sur l’ancien ministre du

MENACE CONTRE LE PROFESSEUR IBRIGA : Qui se cache derrière le 60 33 83 38 ?

luc smsC’est une menace grave. Très grave. Lorsque le 8 février, le professeur de droit constitutionnel, Luc Marius Ibriga, reçoit le message sur son téléphone portable, il n’en croit pas ses yeux : «tt juste pr te dire k tu es lache, inconcient, bon a rien si tu es reellement un leader vien a kosiam pr disoudre le rsp . g te jure k tu sora ki ns somme.c est zida ki va degager si toi et ta

FONCTIONNAIRES FICTIFS : Vers des poursuites judiciaires

ombreIls se la coulaient douce ! Mais l’enregistrement biométrique des agents de l’Etat, dont un rapport a été remis, fin 2014, au ministre de la Fonction publique, a coupé leur appétit vorace. Des individus, tapis dans les sphères de l’administration publique, détenteurs de plusieurs matricules, se sucraient, en toute impunité, sur le dos du contribuable. Le dossier a été transmis à l’Agence judiciaire du Trésor. Derniers réglages et les sanctions vont tomber sur la tête des fonctionnaires indélicats. Voici les détails.

PLAINTE CONTRE L’ETAT BURKINABE : 120 militaires obtiennent 387 millions FCFA

IMG 8401Ils ont poireauté pendant plusieurs années en Justice mais ils ont fini par gagner le procès. Le Tribunal administratif de Ouagadougou a rendu son verdict. Il a condamné l’Etat burkinabè à verser aux plaignants des indemnités de mission d’un montant total de 387 763 440 FCFA. Décision confirmée, en dernier recours, par le Conseil d’Etat. Donc sans appel. Mais les soldats concernés ne sont pas contents. Ils espéraient 1 330 812 000 FCFA et 100 800 dollars US. Voici les détails.

APRES LA MUTINERIE DE 2011 : Les plaies mal soignées de l’armée burkinabè

rspLa crise militaire de 2011 avait sérieusement secoué le «pays des hommes intègres». Blaise Compaoré, alors président du Faso, a été contraint, pour sauver sa peau, de quitter le palais présidentiel. Sa garde prétorienne, le RSP, avait protesté, à coups de rafales, pour exiger certains avantages. Le président s’était alors réfugié dans

 dark spot remover . heartgard plus chewables for dogs 51 100 lbs . Asiapoker77